Qu’est-ce que la sortie SPDIF (Sony Philips Digital Interface Format) ?

Il existe deux normes SPDIF par type de connecteur, cuivre et optique. Ces deux normes sont les mêmes en termes de type de codage. La différence est que la sortie audio numérique SPDIF utilise un câble en cuivre pour transmettre, tandis que la sortie optique SPDIF utilise une fibre optique pour transmettre l’audio.

Ces sorties ont été développées conjointement par Sony et Philips pour être utilisées dans les téléviseurs et autres appareils audio. Elles sont utilisées pour transmettre l’audio, par exemple, d’un téléviseur à un haut-parleur actif externe. À l’origine, le SPDIF permettait la transmission audio en format stéréo, sans compression. Après avoir été perfectionné, le SPDIF prend en charge la sortie du son en formats 5.1, 7.1 et compressé.

Histoire du SPDIF

Ce format de transmission vidéo numérique est apparu dans les années 1990. Lorsque l’audio a commencé à être enregistré numériquement sur des CD, la question s’est posée de savoir comment transmettre l’audio numériquement aux enceintes sans conversion supplémentaire. À l’origine, le SPDIF a été développé pour transmettre l’audio des lecteurs de DVD aux enceintes. Le SPDIF a résolu ce problème, et par la suite, un très grand nombre d’appareils ont commencé à prendre en charge ce format. Le SPDIF est utilisé dans les téléviseurs, sous la forme d’une sortie optique. Par la suite, des options de transmission audio similaires, telles que HDMI ARC, sont devenues disponibles.

Explication de la sortie audio numérique

digital audio out – Cette sortie se présente sous la forme de la fiche familière depuis l’époque de la télévision analogique, le nom correct est RCA.  Les appareils sont reliés entre eux par un câble coaxial, le son est transmis numériquement à l’aide de protocoles spéciaux. La longueur maximale approximative du câble entre les appareils est de 10 mètres (32 pieds). Mais la longueur maximale du câble dépend de la qualité des matériaux utilisés et de la fabrication du câble.

Explication de la sortie audio optique SPDIF (Sony Philips Digital Interface Format)

optical S/PDIF (Sony/Philips Digital Interface Format)– dans ce cas, le son est transmis à l’aide d’un laser sur un câble optique entre les appareils. La puissance du signal optique transmis est telle que la distance maximale possible entre les appareils est également d’environ 10 mètres. L’appareil est équipé d’un connecteur, généralement appelé TOSLINK.

On pourrait dire que ces deux sorties sont identiques dans l’assurance de la qualité du signal transmis en tant que signal audio directement transmis le traitement numérique sans passer à un signal analogique. Le signal analogique est plus sensible à toute déformation, et plus atténuée à des fréquences élevées.

Previous articleMicro Dimming vs Micro Dimming Ultimate vs Micro Dimming pro, la moyenne expliquée
Next articleQue signifient les ports dans les téléviseurs, expliqué

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here